vendredi 8 août 2008

Critique: Wall-E



Le dernier né des studios Pixar est enfin sortit, une occasion en or pour vérifier leur place en tête du podium de l'animation en images de synthèse.

Wall-E est un robot qui à pour mission de nettoyer la terre de toute la pollution laissée par les humains. Pendant près de sept siècles, il effectue sa tâche. Au fil des années, il devient de plus en plus humain en récupérant des objets qu'il découvre pendant ses nettoyages. Et en devenant presque Humain, Wall-E se sent de plus en plus seul...

Comment ne pas tomber sous le charme de ce robot curieux de tout, s'émerveillant devant un simple briquet ou encore d'un extincteur?

Autant l'avouer de suite, Wall-E est une réelle réussite. Les studios pixar ne semblent pas manquer de créativité, ils réussissent à rendre un robot 1000 fois plus expressif que nous pauvres humains grâce à une animation époustouflante.



Le film est un tantinet prévisible, son côté science fiction est vraiment présent mais assez édulcoré pour que les bambins puissent comprendre ce qu'il se passe. Thomas newman signe une musique incroyable, pleine de poésie et de tendresse.

Wall-E est une perle de poésie, un film engagé qui n'oublie pas de nous faire rire et de nous toucher.

A 70% muet, le film est boudé par le public français. Une injustice qui se doit d'être réctifiée: Allez voir Wall-E!

En bref, on ressort de la salle les yeux pleins d'étoiles en repensant à ces deux robots sans chair se tenant la main devant un coucher de soleil...

Ma note: 5/5

1 commentaire:

lenchaineur a dit…

Je vais le voir ce Week, mais avec toutes les bonnes impressions que j'ai lu, j'y vais confiant !